La fille de braises et de ronces

Publié le 14 Novembre 2013

La fille de braises et de ronces

La fille de braises et de ronces de Rae Carson

400 pages

Editions Robert Laffont

 

Résumé: À 16 ans, Élisa est devenue malgré elle l'Élue et l'unique porteuse de la Pierre Sacrée. Bien qu'elle porte le joyau à son nombril, signe qu'elle a été choisie pour une destinée hors normes, la princesse Élisa a déçu les attentes de son peuple : la population de son royaume ne voit en elle qu'une jeune fille paresseuse, inutile et enveloppée... Le jour de ses 16 ans, son père l'envoie dans un lointain royaume afin de retrouver son futur mari, un bel homme de vingt ans son aîné. Mais ce dernier refuse finalement de la reconnaître comme sa femme. Dévastée par la tristesse, Élisa décide alors de prendre son destin en main et de découvrir quelle est sa mission. Alors qu'une armée menée par des êtres aux pouvoirs effrayants s'apprête à envahir et détruire son nouveau royaume, et que chacun à la cour tente de la manipuler, Élisa prend conscience que, non seulement sa vie, mais aussi le monde entier sont en danger. Comment une jeune fille qui ne connaît rien aux arcanes politiques, et tout aussi ignorante des choses de l'amour, pourrait être l'Élue qui sauvera l'humanité ? Élisa doit découvrir au plus vite l'histoire mystérieuse et les pouvoirs de la Pierre Sacrée, avant que l'ennemi ne vienne lui dérober le joyau qui orne son ventre et la prive de son héroïque et tragique destinée...

 

Mon avis:

 

Je découvre la fantasy depuis quelques temps maintenant et je ne pensais pas que j’aimerais autant ce genre littéraire. Je découvre régulièrement des perles et ce livre en fait partie.

Elisa est une héroïne peu commune, jeune fille effacée, obèse (c’est elle qui le dit, pas moi), peu sûre d’elle au Destin exceptionnel. Elle est l’élue, celle qui porte la pierre sacrée. Ici le Destin est considéré comme une divinité à part entière, c’est d’ailleurs la Divinité de ce peuple.

Je vais commencer par les choses qui m’ont déplu, car il y en a, rien n’est jamais parfait. J’avoue avoir du mal avec les récits écrits à la 1ère personne. Je préfère nettement les narrateurs omniscients, car cela nous permet d’avoir un point de vue plus global, et de connaitre les sentiments de tous les personnages. Ici, le lecteur est face aux suppositions de l’héroïne et c’est parfois frustrant.

Je n’ai pas compris non plus le titre par rapport à l’histoire. Je suis passée à côté ?

Cependant, l’histoire est magnifique. L’auteure nous entraîne dans des contrées superbes. On assiste à l’évolution d’Elisa avec plaisir, de jeune fille obèse peu sûre d’elle, elle devient une jeune femme pleine d’assurance, conservant des doutes, mais qui sait fédérer un peuple. Elle est courageuse et profondément humaine.

L’histoire est pleine de rebondissements, j’ai même poussé des cris de surprises à quelques endroits stratégiques, à des moments de tension extrême, mais chut.

Elisa est mariée, au début de l’histoire à Alejandro, le roi d’un pays voisin. Alejandro est beau et n’est pas foncièrement méchant. Néanmoins, il est lâche et exaspère par ses atermoiements incessants.

 Ce tome peut se suffire à lui-même, néanmoins, je lirai la suite dès que l’occasion se présentera, car j’ai vraiment adoré cette atmosphère, et j’ai hâte de voir Elisa dans d’autres situations.

 

A lire si vous aimez : la fantasy, l’action, les rebondissements.

Publié dans #Fantasy

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Gaëlle 06/12/2013 10:55

J'aimerais beaucoup le lire, et la couverture est sublime! :D

cassie 06/12/2013 14:34

L'histoire aussi :D