Quai des enfers

Publié le 8 Janvier 2014

Quai des enfers

Quai des enfers d'Ingrid Astier

Editions Folio

481 pages

Résumé : Paris, l'hiver. Noël s'approche avec l'évidence d'un spectre. Au coeur de la nuit, une barque glisse sur la Seine, découverte par la Brigade fluviale à l'escale du quai des Orfèvres. À l'intérieur, un cadavre de femme, sans identité. Sur elle, la carte de visite d'un parfumeur réputé. Une première dans l'histoire de la Brigade criminelle, qui prend en main l'enquête, Jo Desprez en tête. Mais quel esprit malade peut s'en prendre à la Seine ? Qui peut vouloir lacérer ce romantisme universel ? Exit les bateaux-mouches et les promenades. Le tueur sème la psychose : celle des naufrages sanglants. Désormais, son ombre ne quittera plus le fleuve. S'amorce alors une longue descente funèbre qui délivre des secrets à tiroirs. Jusqu'à la nuit, la nuit totale, celle où se cache le meurtrier. Pour le trouver, nul ne devra redouter les plongées. À chacun d'affronter ses noyades.

Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre du Challenge New PAL 2014 et du Challenge LPDA.

J’avoue au début avoir été un peu surprise par le style de l’auteur : une écriture très détaillée, parfois poétique dans les descriptions. Puis à certains moments, le langage devient plus cru. Je regrette que certains sigles ne soient pas expliqués. Je ne suis pas une experte dans le milieu policier et j’aurais aimé avoir au moins une fois le nom complet de l’organisme. Par exemple, l’auteur nous explique l’expression : vol avec effrac’, celui là je l’ai compris tout de suite. Par contre il m’a fallu un moment pour saisir IML et IJ (il y en a un autre que je n’ai toujours pas compris, mais il n’apparaît qu’une fois.

J’ai eu l’impression, par moment, de regarder un téléfilm policier français (ce n’est pas péjoratif), c'est très visuel comme roman.

L'intrigue est bien ficelée, j'ai beaucoup aimé les personnages, notamment Camille le parfumeur.

Jo, avec son air bougon et sa passion pour la blanquette de veau, est attachant.

Le début est légèrement brouillon avec tous les personnages qui arrivent d'un coup, de plus ils ont tous un surnom alors pas évident parfois de débrouiller tout ça.

Je le classerai plutôt dans le genre policier et pas triller.

Je pense relire cette auteure si l'occasion se présente.

Les +: la façon dont est menée l'enquête, le parallèle entre la Crime et la brigade fluviale, le fait que la Seine soit un personnage à part entière.

Les moins: un style un peu brouillon.

Logo Livraddict

Publié dans #Policier

Repost 0
Commenter cet article