L'alchimiste des ombres

Publié le 18 Mai 2014

L'alchimiste des ombres

L’alchimiste des ombres de Pierre Pevel

Editions Folio

402 pages

Résumé :

Paris, 1633. Les dragons menacent le royaume.
Surgis de la nuit des temps, ils sont avides de pouvoir et décidés à restaurer leur règne absolu. Usant de sorcellerie, ils ont pris apparence humaine et créé une puissante société secrète, la Griffe noire, qui conspire déjà dans les plus grandes cours d'Europe.
Pour déjouer leurs sinistres complots, Richelieu a reformé son unité d'élite, une compagnie clandestine d'aventuriers et de duellistes rivalisant de courage, d'élégance et d'astuce. Six hommes et une femme aux talents exceptionnels prêts à braver tous les dangers et à risquer leur vie pour la Couronne : les Lames du Cardinal.
Mais alors qu'ils ont rendez-vous, par une nuit d'orage, avec une espionne italienne aussi belle que dangereuse qui prétend détenir les clés d'un complot à venir, ils sont loin d'imaginer l'ampleur de la tragédie qui va s'abattre sur la France et les obliger à affronter leur plus terrible adversaire : l'Alchimiste des ombres...

Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge 1 mois = 1 consigne (lire une suite de saga).

Après Les lames du Cardinal qui avait été un coup de cœur magnifique, je me suis plongée dans cette suite avec délectation. J’avais surtout envie de retrouver mon personnage chouchou du précédent tome : Antoine Leprat. Ce dernier est encore mis en vedette dans ce tome, j’ai l’impression qu’il lui arrive toujours plus de choses qu’aux autres Lames, ou alors est-ce parce que je suis plus attentive à ce qu’il lui arrive ?

Ce tome est riche en rebondissements, on ne s’ennuie pas une seconde. L’auteur a le chic pour arrêter un paragraphe à un moment crucial pour le personnage et reprendre son aventure un peu plus loin, ce qui fait que j’ai eu du mal à poser mon livre. Certes, j’ai mis un peu de temps pour le lire, mais je voulais vraiment le savourer. Les Lames sont une fois de plus amenées à déjouer un complot de La griffe noire et j’ai suivi leurs aventures avec bonheur. J’ai retrouvé dans ce tome l’influence d’Alexandre Dumas, qui si elle ne m’avait pas forcément frappée dans le 1er, s’avère plus présente ici.

Saint Lucq m’a intriguée, même si c’était déjà le cas avant, mais ici, il occupe une place un peu plus importante.

Leprat reste bien sûr mon favori et je n’ai cessé de trembler pour lui.

Bref, une lecture qui ne m’a pas laissée de marbre et que j’ai adoré. J’espère bientôt lire le dernier tome pour savoir ce que deviennent les Lames, même si j’en ai déjà une petite idée.

Ma nouvelle lecture est La curiosité est un vilain défaut, ce qui me permet de commencer le Challenge Suivez le Guide

Logo Livraddict

Publié dans #Fantasy

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article