Beautiful Bastard

Publié le 6 Juin 2014

Beautiful Bastard

Beautiful Bastard de Christina Lauren

Editions Hugo et Cie

390 pages

Résumé :

Un boss perfectionniste.
Une collaboratrice ambitieuse.
Un duel amoureux et torride dans l'univers de l'entreprise.

Brillante et déterminée, Chloé, sur le ponit d'obtenir son MBA, n’a qu’un seul problème : son boss, Bennett. Trentenaire séduisant, arrogant et égocentrique, il est aussi odieux que magnétique. Un Beau Salaud.

Après plusieurs années passées en France, Bennett revient à Chicago pour occuper un poste important au sein de l' entreprise familiale - un grand groupe de communication. Comment imaginer que sa collaboratrice, Chloé, serait cette ravissante et exaspérante créature de 26 ans, au charme certain et à l'esprit affûté, qui n'entend rien pas sacrifier de sa carrière?

Si Bennett et Chloé se détestent, leur attirance mutuelle, inexorable et obsédante, les conduit à tester leurs propres limites et à enfreindre, une à une, toutes les règles qu'ils s'étaient jusque-là imposées. A une seule fin : se posséder. Au bureu, dans l'ascenseur, dans un parking. Partout ...

Arrivés à un point de non-retour, fous de désir, Bennett et Chloé parviendront-ils à mettre leur ego de côté pour décider enfin de ce qu'ils acceptent de perdre ou de gagner ?

Mon avis :

Une amie qui partage mes goûts en matière de lecture et sait ce qui peut me plaire m’a prêté ce livre. Je l’avais vu depuis un moment et j’avais envie de le lire. Ca tombait bien.

Voici donc un livre sans prise de tête, parfois drôle, souvent sexy, qui permet de s’aérer. En ce moment, je m’aère pas mal apparemment, mais bon, je n’y peux rien, j’aime ce genre de littérature légère.

Passez votre chemin si vous aimez les livres avec une intrigue construite, ou même un tout petit brin d’intrigue. Ici, rien de particulier, juste un homme et une femme qui se jettent dessus dès qu’ils peuvent, quand ils ne se chamaillent pas. La première scène de sexe arrive à la page 24, même moi qui aime ce genre, aie trouvé cela un peu rapide. Bref, j’ai apprécié la narration alternée, une fois Chloé, une fois Bennett, j’aime avoir les pensées des principaux personnages. Cependant, parfois, dans certaines situations, j’aurais aimé avoir leurs deux points de vue. Je sais, je suis pénible, mais il est vrai que j’ai tendance à favoriser la narration omnisciente, même si je me familiarise de plus en plus avec les narrations à la première personne.

Ce livre ne m’a pas laissé indifférente, mais je comprends parfaitement qu’il puissene pas plaire à tout le monde.

Ce fut pour ma part une bonne lecture.

Logo Livraddict

Rédigé par Evasion Lecture

Publié dans #Romance

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

CarnetParisien 11/08/2014 22:19

Entièrement de ton avis !

Marine 07/06/2014 23:28

Coucou!
As-tu lu la trilogie Cinquante Nuances aussi? Si oui, as-tu préféré Beautiful Bastard à cette trilogie? :)

cassie 08/06/2014 06:40

Oui j'ai lu 50 nuances. Je ne sais pas si j'en ai préféré un, ils ont chacun des qualités et défauts qui leurs sont propres.

Madame_Love 06/06/2014 21:51

C'est un livre qui me tente bien, et c'est vrai que pour l'été, ça peut-être pas mal^^

Léa Touch Book 06/06/2014 07:53

Je ne lis pas beaucoup de livres de ce genre mais pourquoi pas pour l'été ;)

cassie 06/06/2014 15:25

Il est parfois bon de se laisser tenter ;)