L'île des chasseurs d'oiseaux

Publié le 16 Septembre 2014

L'île des chasseurs d'oiseaux

L'île des chasseurs d'oiseaux

Editions Rouergue

375 pages

Résumé :

Marqué par la perte récente de son fils unique, l’inspecteur Fin Macleod, déjà chargé d’élucider un assassinat commis à Edimbourg, est envoyé sur Lewis, son île natale, où il n’est pas retourné depuis dix-huit ans.
Un cadavre exécuté selon le même modus operandi que celui d’Edimbourg vient d’y être découvert. Sur cette île tempétueuse du nord de l’Ecosse, couverte de landes, où l’on se chauffe à la tourbe, pratique encore le sabbat chrétien et parle la langue gaélique, Fin est confronté à son enfance. La victime n’est autre qu’Ange, ennemi tyrannique de sa jeunesse. Marsaili, son premier amour, vit aujourd’hui avec Artair.
Alors que Fin poursuit son enquête, on prépare sur le port l’expédition rituelle qui, chaque année depuis des siècles, conduit une douzaine d’hommes sur An Sgeir, rocher inhospitalier à plusieurs heures de navigation, pour y tuer des oiseaux nicheurs. Lors de son dernier été sur l’île, Fin a participé à ce voyage initiatique, qui s’est dramatiquement terminé. Que s’est-il passé alors entre ces hommes ? quel est le secret qui pèse sur eux et resurgit aujourd’hui ? Sur fond de traditions ancestrales d’une cruauté absolue, Peter May nous plonge au cœur de l’histoire personnelle de son enquêteur Fin Macleod.
Fausses pistes, dialogues à double sens, scènes glaçantes : l’auteur tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

Mon avis :

J’ai lu ce roman dans le cadre du Challenge wish-list 2014, du challenge des pavés sur la plage et du Challenge Ecosse.

J'avais mis ce livre dans ma liste d'envies un peu par hasard, notamment pour le Challenge Ecosse. J'ai profité du Book Club de septembre pour le lire.

Je suis super contente de l'avoir lu ce fut une excellente surprise. L'auteur a une plume vraiment agréable. L'ambiance du roman est assez noire mais cela ne m'a pas gênée du tout. Au contraire, l'auteur parsème son récit de notes d'humour assez sympa et j'ai pouffé à quelques reprises.

Le récit est double, on a le récit à la troisième personne de l'enquête et en alternance le récit de l'enfance de Fin à la première personne. J'ai beaucoup aimé les souvenirs d'enfance de Fin. Les personnages secondaires sont denses, bien travaillés. Les décors sont superbes, j'avais vraiment l'impression de sentir le vent sur mon visage, de sentir l'odeur de la tourbe brûlée.

L'intrigue est bien ficelée et même si je soupçonnais qu'il s'était passé autre chose sur l'île des oiseaux, je ne pensais pas à ça. La révélation finale est juste incroyable, je ne m'attendais pas à cela du tout.

J'ai éprouvé beaucoup de compassion pour Fin et j'ai hâte de lire les autres tomes de cette saga.

Je le conseille aux amoureux de l'Ecosse et aux amoureux des policiers.

Logo Livraddict

Rédigé par Evasion Lecture

Publié dans #Policier

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
C'est bien quand l'auteur arrive à surprendre le lecteur avec une fin imprévisible !
Je ne suis pas une grande lectrice de policier mais celui-ci a l'air pas mal... en plus, si l'intrigue se déroule en Ecosse ! :)
Répondre
C
L'intrigue policière est vraiment en filigrane. Il peut plaire même à ceux qui ne sont pas fans de policier ;)
L
Il me tente bien, je ne connaissais pas du tout mais un roman policier en Ecosse, je pense que ça pourrait me plaire :)
Répondre
C
Ca a l'air d'être un roman très intriguant ! Le résumé attise bien la curiosité je trouve. Je ne connais pas cet auteur, ça pourrait être pas mal de découvrir des auteurs écossais. Bon allez, je l'ajoute à ma wish-list ahah !
Bises
Répondre
C
c'est un roman très agréable malgré le fond noir. J'ai beaucoup aimé l'alternance enquête/souvenir d'enfance. et l'Ecosse est magnifiée.