Les géants d'Albion

Publié le 23 Octobre 2014

Les géants d’Albion de Martin Rouillard

 

Editions Martin Rouillard

 

367 pages

 

Résumé :

À peine une semaine s’est écoulée depuis la première aventure de Samuel, mais déjà, les dés réclament la présence du Gardien de Légendes sur Metverold. Le sorcier de l’Yfel cherche à détruire une nouvelle légende et cette fois-ci, la naissance d’un empire est menacée. De plus, le sorcier n’est pas seul. Une créature terrifiante et rusée l’accompagne, et Samuel devra faire appel à tous ses pouvoirs pour protéger la légende.

Samuel se joint aux Troyens alors qu’ils approchent les terres d’Albion. Dans cette contrée, il fera la connaissance de nouveaux amis, mais il affrontera également de terribles dangers. En compagnie de sa fata, Angéline, il découvrira que la bataille entre l’Yfel et Virtus n’est pas aussi simple qu’il l’avait cru. Quelles sont les véritables intentions de l’Yfel? Et quel secret fut enfoui par Virtus dans les profondeurs d’Albion? Alors que Samuel livre une nouvelle bataille au sorcier de l’Yfel, il devra faire face à ces questions et leurs terrifiantes réponses.

 

Mon avis : 

 

J’avais beaucoup aimé L'envol du dragon rouge, le premier tome des Gardiens de Légendes. Ici on retrouve Samuel, qui a à peine le temps de se remettre de ses émotions de son aventure précédente, qu’il doit repartir presque aussitôt sur Metverold. Ce tome est un peu plus noir que le précédent et le héros va se poser pas mal de questions. Certes, il doit laisser la légende suivre son cours et l’empêcher de changer, mais à quel prix ? Il rencontre des personnages formidables comme Brutus ou Corineus, cependant, ce ne sont pas des tendres et il y a quelques batailles un peu sanglantes. Samuel se fait des amis parmi les Troyens, notamment un jeune garçon de son âge Arkadios, qui malgré son enfance malheureuse, garde toujours le sourire. Un nouvel allié apparait, un pech, (j’ai oublié son nom), spécialiste des légendes écossaises et celtes, et qui, si j’ai bien compris a eu une aventure avec Angeline et aurait toujours des sentiments envers la fata qui ne serait pas indifférente non plus. Bref, ce petit homme de 15 cm à peine réserve de jolies surprises.

Niveau négatif, j’ai relevé une ou deux répétitions grammaticales, qui sans être gênantes, m’ont fait tiquer. Par exemple : un fuyard qui s’enfuyait ! (Désolée, je me rappelle mes cours de français du collège).

A part ce tout petit défaut, c’est encore un excellent tome plein de suspens et on en apprend un peu plus sur les motivations de l’Yfel, même si cela reste obscur. J’espère avoir plus de réponses dans le tome suivant.

 

 

 

Logo Livraddict

Rédigé par Evasion Lecture

Publié dans #Fantasy

Repost 0
Commenter cet article