Je t'ai dans la peau, romance ou contemporain?

Publié le 5 Novembre 2015

Je t'ai dans la peau, romance ou contemporain?

Je t’ai dans la peau de Kim Messier

Editions de Mortagne

300 pages environ

Résumé : À peine divorcée, Valérie accepte mal sa séparation, rongée par la culpabilité d’avoir compromis le bien-être de sa fille, Alicia. Comment croire au bonheur quand on est convaincue de mériter toute cette souffrance? Son collègue, le charmant, viril et très intéressé Antoine, est maintenant libre comme l’air, et il démontre clairement ses intentions à Valérie. Malgré la fièvre et les fantasmes provoqués par sa présence, elle demeure hésitante. Elle n’est peut-être pas prête à passer à autre chose, tout simplement… Au cours d’une virée avec ses amies, Valérie rencontre Karl, un homme plus jeune, au magnétisme animal. Séduit par la vulnérabilité de la jeune femme, il fera tout pour la conquérir. Entraînée dans un univers de sensualité, elle redécouvrira le désir. Depuis trop longtemps privé de plaisir, son corps en redemande encore et encore. Cependant, les doutes de Valérie sont tenaces. Incapable de se pardonner d’avoir détruit sa famille, elle résiste farouchement à l’idée d’ouvrir son cœur. Peut-on aimer de tout son être plus d’une fois? Et puis, peut-être que Karl collectionne seulement les conquêtes, sans vouloir s’engager. Avec une mère célibataire de surcroît. Après tout, il y a quand même un hic, dans cette histoire : il est danseur nu… Une liaison passionnée qui vous chavirera les sens !

Mon avis :

 

J’ai lu ce roman dans le cadre des challenges  My secret romance.

 

En premier lieu, je tiens à remercier chaleureusement Livraddict et les éditions de Mortagne pour m’avoir permis de lire ce livre et de la confiance qu’ils m’ont accordée.

 

Je trouve que la 4ème de couverture reflète bien l’histoire, cependant, elle en dévoile trop, quasiment toute l’intrigue en réalité.

En effet, cela tourne pas mal autour des hésitations de Valérie à s’engager, à accepter son divorce, qu’elle a elle-même provoqué… etc.

 

Cependant, j’ai passé un très bon moment avec cette lecture. J’ai particulièrement apprécié les expressions Québécoises, je pouvais presque entendre l’accent particulier de là bas, à la façon dont étaient tournées les phrases !

 

Le style de l’auteure est simple, fluide, on accroche assez bien. Néanmoins, ne vous attendez pas à une histoire érotique, c’est plus profond. Certes il y a des scènes de sexe, on ne va pas se mentir, néanmoins, l’auteur n’a pas mis l’accent sur cela. Elle a en fait évoqué une magnifique histoire d’amour, inconditionnelle, entre 2 personnes que tout semble opposer.

 

J’ai personnellement trouvé l’épilogue « de trop », je pense que je m’en serais largement passé, ou alors, il n’aurait pas dû être amené comme ça. L’auteur a peut-être voulu souligner l’intensité de l’amour qui unit Valérie à son conjoint, mais moi, ça m’a un peu gâché le plaisir. Je comprends tout à fait l’intention de l’auteur, mais j’ai trouvé que ce passage n’avait pas lieu d’être, car dans ce genre d’histoire, je n’ai pas envie de lire ça. On me dira que c’est la vie telle qu’elle est ! Certes, mais je préfère rêver et m’arrêter à un certain point.

Je parle beaucoup de ce fameux « passage », (si vous lisez le livre, vous comprendrez duquel je parle), surtout parce que c’est à la fin et que c’est la dernière impression que j’ai de ce livre, au demeurant, très bon, mais gâché selon moi, par ce moment !

 

J’espère que j’étais claire.

 

En bref : une excellente romance, mais si vous voulez rêver, ne lisez pas l’épilogue !

Logo Livraddict
Je t'ai dans la peau, romance ou contemporain?

Rédigé par Evasion Lecture

Publié dans #Contemporain

Repost 0
Commenter cet article