Ikumen after

Publié le 4 Octobre 2016

Ikumen after

Ikumen after tome 1 de Kazuma Kodaka

Editions Taifu Comics

160 pages

Résumé : Jeune entrepreneur surmené et père célibataire d'un petit garçon, monsieur Asakura a du mal à gérer sa situation professionnelle et l'éducation de son fils en même temps. C'est alors qu'il rencontre Kentarô, lui aussi dans la même situation familiale. Les deux hommes au caractère et au rang social totalement opposé deviennent alors amis, avant de prendre petit à petit conscience de leurs sentiments réciproques...

Mon avis :

 

Je tiens à remercier Livraddict et les éditions Taifu Comics pour m’avoir permis de découvrir ce manga.

 

Vous le savez, je lis peu de manga, en grande partie par manque de connaissance de ce genre, mais je me dis que je passe à côté de quelque chose, quand j’ai l’occasion d’en découvrir.

 

Voilà une bien jolie histoire qui déborde d’humour ! J’ai beaucoup aimé le graphisme qui est très bien fait et vraiment superbe. Kentarô est un jeune homme très ouvert, bien dans sa peau, et assez dragueur. Asakura semble son opposé, un peu « coincé », triste et qui semble débordé.

 

J’ai beaucoup aimé le contexte, ces 2 pères célibataires qui emmènent leurs enfants à la crèche, et l’un semble se débrouiller mieux que l’autre. Les thèmes de la monoparentalité et de l’homoparentalité sont traités avec beaucoup de finesse. On trouve quelques passages assez drôles, qui me rappellent les mangas que je regardais enfant, et qui ont ce côté régressif absolument jubilatoire.

 

Les enfants sont absolument charmants et on compatit devant le désarroi d’Asakura, qui ne sait pas comment gérer cette situation. Par contre, pourquoi ne connait-on pas son prénom ? Monsieur Asakura reste Monsieur Asakura, j’aimerais bien savoir quel est son prénom, je trouve ça un peu « étrange ». De même, un autre bémol, mais il n’est pas spécifique à ce livre, dans les mangas yaoï, les femmes sont cruellement absentes ! Il me semble en avoir aperçu une ou deux en arrière-plan, mais c’est tout. Je regrette qu’il n’y ait pas plus de femmes dans ces mangas, ne serait-ce que pour étoffer un peu l’intrigue, même si je comprends qu’à priori, elles ne sont pas indispensables, mais par exemple, l’employé de la crèche aurait pu être une femme.

 

 

En bref : un excellent tome, un bon manga qui me donne envie de plonger dans cette culture et surtout, je lirai le tome 2 avec grand plaisir !

 

 

 

 

Logo Livraddict

Rédigé par Evasion Lecture

Publié dans #mangas

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Parthenia 12/10/2016 18:42

Tu en parles drôlement bien de ce manga ! J'ai failli participer au partenariat mais j'ai abandonné l'idée car 3 de mes partenariats me sont arrivés en même temps...
Bref, comme toi, je trouve que les yaoi manque de présence yaoi mais c'est le genre qui veut ça je pense...

Evasion Lecture 12/10/2016 19:47

merci... ça m'a effectivement étonnée que tu ne participes pas ;) si jamais tu le veux, je pourrai te l'envoyer ;)

La tête dans les livres 04/10/2016 12:37

Hummm pas sûre que le sujet me plairait même si ça a l'air original et intéressant mais je ne crois pas que j'arriverais à m'y mettre avec comme format un manga!

Evasion Lecture 04/10/2016 13:58

perso j'aime bien justement le côté léger du manga, qui permet d'aborder ça avec humour, même s'il y a quelques passages plus sérieux ;)