Lettres écarlates

Publié le 27 Mars 2017

Lettres écarlates d’Anne Bishop

 

Editions Bragelonne

 

504 pages

 

Résumé

Meg Corbyn est une cassandra sangue, une prophétesse du sang, capable de prédire l’avenir lorsqu’elle s’incise la peau. Une malédiction qui lui a valu d’être traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules prêts à la taillader pour s’enrichir. Mais aussi un don qui lui a permis de s’échapper et va la pousser à chercher refuge chez les Autres. Là où les lois humaines ne s’appliquent pas. Même si elle sait, grâce à cette vision, que Simon Wolfgard causera également sa perte. Car si le chef des loups est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, peu de choses la séparent d’une simple proie à ses yeux…

 

Mon avis :

 

J’ai lu ce livre dans le cadre des challenges 100 romans, New PAL, sagas, Milady/Bragelonne et des pavés.

 

J’ai profité d’une promo pour acheter ce premier tome et d’une LC sur Livraddict pour le sortir de ma PAL. Malgré l’épaisseur du livre, je l’ai dévoré en une journée et demi, il faut dire que le jour-là, je n’avais rien d’autre à faire.

 

L’auteure prend son temps pour poser les bases de son monde, j’ai apprécié que les informations sur les différentes espèces soient distillées tout au long du récit, j’ai horreur de me prendre des tonnes d’explications dans la figure d’un coup. Ici, au moins, c’est clair, on apprend petit à petit l’histoire de ce monde, les codes qui le régissent et même si certains mystères demeurent, ils ne sont pas gênants.

 

Il y a pas mal de personnages, mais ils sont finalement tous facilement identifiables, j’ai adoré Simon, Meg bien sûr et surtout Henry ! Le patriarche vampire m’a beaucoup plu également. J’ai adoré voir Meg s’introduire petit à petit dans le quotidien de ces gens et se faire accepter parmi eux alors qu’elle n’est qu’une humaine. J’aime sa conception des choses, les petits changements qu’elle amène, comme par exemple le fameux « panier à chiens » qui rend Simon jaloux !

 

Certains passages m’ont fait rire ou sourire, notamment quand Meg demande de la viande spéciale pour le neveu de Simon. La patronne du restaurant me plaît énormément aussi, avec son secret sur sa véritable nature et ses cheveux qui changent de couleur selon son humeur. Spoiler: personnellement, je trouve qu'elle est l'incarnation parfaite de Méduse Fin de spoiler

 

Le début peut sembler lent et effectivement, il ne se passe peut-être pas des tonnes de choses pendant une partie du roman, mais on assiste à l’apprentissage de Meg dans une « vie normale » et je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Meg est peut-être un peu naïve, mais pas agaçante comme peuvent l’être d’autres héroïnes. La plume est belle, l’humour est présent, l’intrigue est très intéressante et tous les personnages qui peuplent ce monde sont vraiment intéressants.

 

En bref : une très bonne découverte, avec des personnages attachants. Je lirai la suite sans aucun problème !

Logo Livraddict
Lettres écarlates
Lettres écarlates
Lettres écarlates
Lettres écarlates

Rédigé par Evasion Lecture

Publié dans #Bit-Lit

Repost 0
Commenter cet article

Gabrielle Viszs 01/06/2017 22:45

Il va vraiment falloir que je le lise :)

Gribouille Lechat 25/05/2017 10:57

Coucou !
Je suis contente que tu aies aimé ce livre ! Moi je l'ai adoré ! Je n'ai toujours pas lu la suite, et je crois que c'est par peur d'être déçue. ;-)