Si on parlait de...

Publié le 24 Mai 2015

Si on parlait de……… Classiques

 

Rendez-vous proposé par La tête dans les livres

La tête dans les livres propose un rendez-vous bimensuel pour parler sur différents thèmes.

Aujourd’hui, il s’agit de parler de classiques.

 

Alors je crois que là, je vais dire tout et son contraire.

J’ai une relation d’amour/haine avec les classiques. J’ai beaucoup de préjugés et certains sont tenaces.

 

Au commencement, il y a eu les livres qu’on nous obligeait à lire au collège et au lycée.

Certains sont très bien passés, notamment tout ce qui était pièces de théâtre comme Andromaque ou l’Avare. Cependant d’autres se sont révélés pour moi indigestes comme la neige en deuil de Troyat ou encore Pierre et Jean de Maupassant, qui étaient d’un ennui mortel.

Sincèrement, comment donner envie de lire à des adolescents en leur faisant lire de telles choses?

Quoique récemment, je discutais avec un jeune garçon de 14 ans, qui lit Les misérables et qui me disait qu’il aimait cela. J’en étais toute secouée, comme quoi, tous les goûts sont dans la nature.

 

En parallèle de ce qu’on devait lire pour l’école, j’en ai découvert quelques-uns que j’avais choisi, si je garde de bons souvenirs de certains comme Candide ou Germinal, d’autres furent des échecs, comme La princesse de Clèves ou l’Assommoir.

 

Plus tard, lorsque je suis allée à la fac, je prenais le train, époque bénie des transports en commun, qui me permettait de dévorer des livres sans compter. J’ai découvert notamment Michel Strogoff, qui fut un coup de cœur. Puis un jour, j’entendis parler du Comte de Monte Cristo, dans le film Sleepers et le film Les évadés. Et bizarrement, j’ai voulu le lire. Et ce livre fut une révélation. Il m’était impossible de le lâcher, je le lisais partout, dans le train, debout au milieu de la gare en attendant les copines, entre deux cours… ce classique est pour moi le meilleur de la littérature française !

 

Ensuite, pendant quelques années, j’ai abandonnée purement et simplement les classiques, me retranchant derrière mes préjugés du style « c’est ennuyeux, il ne s’y passe rien etc… », le dernier qui j’ai lu et qui m’avait presque dégoutée du genre étant Les Hauts de Hurlevent.

 

Enfin, récemment, j’ai renoué avec les classiques, j’ai notamment lu Orgueils et préjugés que j’ai beaucoup aimé, les Conan Doyle, Dickens… etc, la liseuse étant bien pratique pour avoir ces livres gratuitement. Certes, j’aime certains et d’autres moins, mais je ne bannis plus les classiques de ma PAL et lorsque l’envie m’en prend, j’en lis un.

 

 

 

Rédigé par Evasion Lecture

Publié dans #Rendez-vous hebdo

Repost 0
Commenter cet article

Parthenia 29/05/2015 11:12

héhéhé... serais-tu en train de passer du côté obscur des classiques ?!? :p
bienvenue en tout cas !! :)

Evasion Lecture 30/05/2015 07:46

pourquoi pas, j'en lis un hilarant en ce moment même!!! ;)

La tête dans les livres 24/05/2015 18:19

Ohhhh merci d'avoir participé au rendez-vous!!!! :) Moi non plus je ne garde pas un bon souvenir de L'assommoir! Et Pierre et Jean, ça date du collège, je crois que ce livre ne m'a pas marqué plus que ça! En tout cas, c'est très intéressant de lire ton avis sur les classiques, j'espère que tu en redécouvriras encore qui te plairont!