Throwback Thursday Livresque

Publié le 19 Janvier 2017

Voici un rendez-vous que j’ai le plaisir de poursuivre aujourd’hui sur le blog : le throwback thursday livresque !

 

J'ai trouvé ce rendez-vous sur le blog de BettieRose

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette semaine, le thème est 

 

Jeudi 19 janvier : Coup de coeur absolu (pas besoin d’explications^^)

Pour ce thème, j'ai choisi de vous parler de

 

Miami, 1998. Pour fuir sa vie de solitude et d’ennui, Cecilia, jeune journaliste cubaine exilée, trouve refuge un soir dans un bar musical où elle rencontre Amalia, une vieille femme exilée elle aussi mais prête à révéler une longue chronique d’étonnants secrets. Au cours des prochaines nuits rythmées par la guaracha et le boléro, enfumées par les Cohiba, Cecilia reviendra, subjuguée, écouter Amalia lui conter trois histoires de famille vieilles de plus d’un siècle et constitutives de la trame du roman. Cette saga de destins croisés dans le Cuba des 19ème et 20ème siècles résonnera étrangement dans le cœur de Cecilia, elle-même sur la piste d’un mystère à résoudre aux limites du paranormal dans le Miami d’aujourd’hui. Entre chronique familiale, fiction historique, roman des origines et de l’exil qui mêle les fantômes du passé –des confins de la Chine, de l’émancipation des Noirs à la révolution cubaine- aux énigmes du présent, L’île des amours éternelles s’inscrit dans la tradition latino américaine du réalisme magique qui sait faire triompher l’éternité des sentiments sur la fatalité de la mort.

Alors, j'avoue n'avoir pas fait attention qu'il fallait parler d'un coup de coeur 2016, mais de toutes façons, je préférais parler de celui-là!!!! :P

J'ai choisi ce livre parce que même 4 ans après ma lecture, il me hante encore, il va d'ailleurs fait l'objet d'une relecture la semaine prochaine.

Je trouve que ce livre est une petite pépite et que malheureusement, on n'en parle pas assez, voire pas du tout. 

Il y règne une ambiance très particulière de musique latine, de spiritualité, de mystère et d'histoire qu'il ne faut vraiment pas passer à côté.

Si je ne l'ai pas relu depuis tout ce temps, et surtout, si je ne l'avais pas dans ma bibliothèque (je l'ai emprunté, la première fois), c'est en grande partie parce que je craignais de ne plus aimer ce livre, tellement il m'a laissé un souvenir magnifique et perturbant!

A présent qu'il a rejoint ma maison, je n'ai qu'une hâte, l'ouvrir pour replonger dans cette ambiance si particulière!

Alors, si vous ne le connaissez pas, n'hésitez pas et lisez-le, c'est juste une petite merveille

 

Rédigé par Evasion Lecture

Publié dans #Rendez-vous hebdo

Repost 0
Commenter cet article

Candyshy 19/01/2017 11:18

Effectivement inconnu à mes yeux ^^ mais ça donne bien envie tout ça :)
régale toi bien alors avec ta relecture !!!

Evasion Lecture 19/01/2017 13:31

merci ;)

Gribouille Lechat 19/01/2017 11:12

C'est fou, tu ne fais qu'en parler, et malgré ça, il ne m'attire pas du tout ! Je ne sais pas si c'est le résumé, la couverture ou le fait que ça parle de l'Amérique latine, mais il n'y a rien qui me pousse à le lire. A part ton enthousiasme, bien sûr ! ;-) Je ne l'achèterai pas, mais je te promets que si un jour je tombe dessus en bibliothèque ou chez quelqu'un, je l'emprunterai. ;-)

Evasion Lecture 23/01/2017 09:14

comme le dit Juliet dans le cercle littéraire: les livres possèdent un instinct de préservation secret qui les guide vers leur lecture idéal!! cela s'est vérifié ;)

Gribouille Lechat 20/01/2017 12:51

C'était le destin... ;-) Une force supérieure qui t'a poussée à le prendre car il fallait que tu le lises. :-)

Evasion Lecture 19/01/2017 13:31

alors tu sais quand je le regarde comme ça, je me demande moi aussi pourquoi je l'ai emprunté, je ne sais pas ce qui m'a tentée dans ce livre ni pourquoi je l'avais pris à l'époque mais il s'est révélé une surprise magnifique!